Revue de musicologie

Fondée en 1917, la Revue de musicologie est la publication bisannuelle de la Société française de musicologie, publiée avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique, du Ministère de la Culture et de la Communication et du Centre National du Livre. Elle est consultable en ligne dans les bibliothèques abonnées au bouquet Music and Musicology du portail JSTOR (tous les numéros de 1917 à 2006) et est indexée dans les bases Francis, Current Contents Arts & Humanities, Citation index, Music Index et RILM-Répertoire International de Littérature Musicale. La composition de son comité de lecture, actuellement sous la responsabilité d'Yves Balmer, rédacteur en chef, est consultable sur cette page. Et pour s'abonner, cliquer ici.

Dernier numéro paru : tome 103/1

Pour plus d'informations, vous pouvez télécharger ici les résumés et abstracts des articles


Pour proposer un article
Aucun article ne sera examiné par le comité de lecture de la Revue de Musicologie s'il ne se conforme aux normes du protocole de rédaction disponible ci-dessous. No article will be examined by the editorial board if it does not conform to the style sheet available below. Protocole de rédaction

Grille d'expertise utilisée par le comité

Sommaires
Retrouvez ci-dessous tous les sommaires complets depuis 1917. Pour des recherches détaillées, utilisez le moteur de recherche en haut à gauche de cette page.

 

 

 
1953 : Sommaires

35e année/décembre

  • HARASZTI (Émile), Genèse des Préludes de Liszt qui n'ont aucun rapport avec Lamartine : p. 111-140.
  • STEVENS (Denis), La musique d'orgue en Angleterre avant la Réforme : p. 141-149.
  • SCHAEFFNER (André), Bibliographie des travaux d'André Tessier : p. 150-166.
  • CHAILLEY (Jacques), Les goûts musicaux de Verlaine : p. 167.
  • DUFOURCQ (Norbert), Michel-Richard Delalande : p. 167-172.
  • GARROS (Madeleine), Un exemplaire du 5e livre des Frottole de Petrucci à la Bibliothèque Sainte-Geneviève : p. 172.
  • 35e année/juillet

    • CHAILLON (Paule), Le chansonnier de Françoise (Ms. Herley 5242, Br. Mus.) : p. 1-31.
    • [Anonyme] Vray dieu d'amours (3 v.) : p. 23-26.
    • [Anonyme] Celle qui m'a demandé (3 v.) : p. 27-28.
    • FÉVIN (Antoine de), Tres doulce dame : p. 29-31.
    • JACQUOT (Jean), The Italian Madrigal d'Alfred Einstein et les rapports de la musique et de la poésie au XVIe siècle : p. 32-44.
    • VERCHALY (André), Les airs italiens mis en tablature de luth dans les recueils français du début du XVIIe siècle : p. 45-77.
    • BATAILLE (Gabriel), Credi tu per fuggire : p. 59-60.
    • GIOVANELLI (R.), Credi tu per fuggire (3 v.) : p. 61.
    • BOESSET (Antoine), Se vedessi le piague : p.62-63. Dove ne vai crudele : p. 64-66, L'anemone fastosa : p. 75-77; Non speri pieta : p. 73-74.
    • MOULINIÉ (Étienne), Dove ne vai crudele : p. 67-69 ; Non speri pieta : p. 73-74.
    • LESURE (François), Jehan de Maletty à Lyon (1583) : p. 78-79.
    • LESURE (François), Un amateur de musique au début du XVIe siècle : Jean de Badonvilliers : p. 79-81.
    • BLUME (F.), Répertoire international des sources musicales - rapport du président de la commission mixte du RISM : p. 82-83.