Revue de musicologie

Fondée en 1917, la Revue de musicologie est la publication bisannuelle de la Société française de musicologie, publiée avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique, du Ministère de la Culture et de la Communication et du Centre National du Livre. Elle est consultable en ligne dans les bibliothèques abonnées au bouquet Music and Musicology du portail JSTOR (tous les numéros de 1917 à 2006) et est indexée dans les bases Francis, Current Contents Arts & Humanities, Citation index, Music Index et RILM-Répertoire International de Littérature Musicale. La composition de son comité de lecture, actuellement sous la responsabilité d'Yves Balmer, rédacteur en chef, est consultable sur cette page. Et pour s'abonner, cliquer ici.

Dernier numéro paru : tome 102/1

Pour plus d'informations, vous pouvez télécharger ici les résumés et abstracts des articles


Pour proposer un article
Aucun article ne sera examiné par le comité de lecture de la Revue de Musicologie s'il ne se conforme aux normes du protocole de rédaction disponible ci-dessous. No article will be examined by the editorial board if it does not conform to the style sheet available below. Protocole de rédaction

Grille d'expertise utilisée par le comité

Sommaires
Retrouvez ci-dessous tous les sommaires complets depuis 1917. Pour des recherches détaillées, utilisez le moteur de recherche en haut à gauche de cette page.

 

 

 
1933 : Sommaires

Tome 14 n° 45-48

  • LA LAURENCIE (Lionel de), La musique à la cour des ducs de Bretagne aux XIVe et XVe siècles : p. 1-15.
  • RAGHIB (Mahmoud), Descriptions d'orgues données par des anciens auteurs turcs et persans (suite) : p. 16-23.
  • PEREYRA (Marie-Louise), Les livres de virginal de la bibliothèque du Conservatoire de Paris (suite) : p. 24-27.
  • MARCHAND (Jean), Lettre inédite de Boëly à Bonaventure Laurens avec commentaire explicatif : p. 28-34.
  • TIERSOT (Julien), Autographes de musiciens (suite) : p. 34.
  • ROKSETH (Yvonne), Manuscrits de Joseph Haydn à la Bibliothèque du Conservatoire de Paris : p. 40-41.
  • BOUVET (Charles), Censorinus et la musique : p. 65-73.
  • ROKSETH (Yvonne), Une source peu étudiée d'iconographie musicale : p. 74-85.
  • RAGHIB (Mahmoud), Descriptions d'orgues données par des anciens auteurs turcs et persans (suite) : p. 86-91.
  • MARTIN (Henriette), La "camerata" du comte Bardi et la musique florentine du XVIe siècle (suite) : p. 92-100.
  • TIERSOT (Julien), Autographes de musiciens (suite) : p. 104.
  • SAINT-FOIX (Georges de), Un fonds inconnu de compositions pour mandoline (XVIIIe siècle) : p. 129-135.
  • PINCHERLE (Marc), De la piraterie dans l'édition musicale aux environs de 1700 : p. 136-140.
  • MARTIN (Henriette), La "camerata" du comte Bardi et la musique florentine du XVIe siècle (suite) : p. 141-151. 
  • MASSON (Paul-Marie), A propos des Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach : p. 152-153.
  • MARIX (Jeanne), L'exposition Georges Bizet : p. 153-156.
  • LAURENT (Albert), Un programme de 1775 : p. 157.
  • PROD'HOMME (J.-G.), État alphabétique sommaire des archives de l'Opéra : p. 193-205.
  • ROKSETH (Yvonne), Instruments à l'église au XVe siècle : p. 206-208.
  • MASSON (Paul-Marie), Le congrès international de Cambridge : p. 209-217.